Les non-vaccinés aussi à l’horaire en janvier

Au CHwapi, le directeur ne voit pas comment il pourrait faire fonctionner son hôpital sans le personnel infirmier non vacciné.

Christophe Desablens

Comme la plupart des hôpitaux du pays, le CHwapi soutient le principe d'une vaccination obligatoire parmi son personnel. "Mais nous n'adhérons pas à ce principe de sanctions", rappelle Didier Delval, le directeur général. "On a profité de la troisième dose pour ouvrir la vaccination à ceux qui n'avaient encore aucune dose. Mais ça n'a pas eu le succès escompté; on les compte sur les doigts d'une main".