Louise Staquet: «Réussir à se mettre en confiance»

Haasrode/Leuven - Namur (s. 20 h 30)

Michel Boreux

C'était soir de fête, hier, dans le fief bougeois du club namurois, qui y présentait officiellement toutes ses équipes. Celle qui le représente au plus haut niveau s'attend à une réception plus corsée ce samedi, de la part de l'actuel deuxième de la division. «J'ai déjà affronté plusieurs fois cette formation, ou joué avec ou contre certaines de ses joueuses. C'est costaud et, surtout, très expérimenté, comparé à nous qui alignons plusieurs jeunes, confirme Louise Staquet. Celles-ci n'ont forcément pas l'expérience du haut niveau, car je considère la N1 comme tel, au vu de l'investissement et des exigences qu'elle requiert. Je m'attendais donc à ce que ce soit difficile, quand Dominique m'a parlé du noyau. Mais j'ai abordé la saison très motivée, car j'adore travailler avec des jeunes.»