Namur : des Fêtes de Wallonie globalement calmes, selon la police

La police de Namur tire un bilan globalement positif des Fêtes de Wallonie 2021. Les équipes n’ont pas pour autant chômé.

Namur : des Fêtes de Wallonie globalement calmes, selon la police
L’atmosphère générale de ces trois soirées et nuits de fête sera restée bon enfant et sereine, conclut la police de Namur, qui relève toutefois une série d’incidents. ©ÉdA – Florent Marot
A.D.

La police de Namur est intervenue 23 fois dans le périmètre des Fêtes de Wallonie lors de la troisième soirée et nuit, de dimanche à lundi. Ces interventions peuvent concerner toute une série de motifs: personne dérangeante, tapage, dégradations, vols, bagarres, stationnement gênant, etc.

L'ambiance globale de cette soirée est qualifiée de «festive et sereine» par les forces de l'ordre. Seuls deux débuts de bagarres sont à déplorer, qui sont intervenus après la fermeture de l'Horeca. La plupart des établissements avaient baissé le volet à 1h du matin, les derniers étaient fermés avant 3h.

Deux pickpockets ont été interpellés par la police à la suite de flagrants délits de vols à la tire. «Leur manège a été identifié à l'aide du réseau de caméras depuis le poste de commandement, précise la zone de police. Les suspects ont été interpellés et le préjudice restitué.»

Un accident de la circulation est en outre survenu avenue de la Plante: deux piétons ont été renversés et ont été légèrement blessés. « Le conducteur présumé a été interpellé peu de temps après, note la police. Il se trouvait en état d'ivresse.»

Enfin, deux personnes ont fait l’objet d’une arrestation administrative en lien avec leur titre de séjour.

La police était intervenue à 43 reprises dans la nuit de vendredi à samedi et 57 fois dans celle de samedi à dimanche. Au total, les policiers namurois ont donc comptabilisé 123 interventions durant de vendredi soir à lundi matin. Ils dénombrent au final cinq arrestations administratives, six arrestations judiciaires, 20 faits de coups et blessures/bagarres, 5 vols de pickpockets et un seul vol à l’intérieur d’un véhicule.

Cette édition des fêtes à la voilure réduite, avec une animation limitée par la crise sanitaire, n’a jusqu’ici pas causé d’énormes soucis aux forces de l’ordre.