PHOTOS & VIDÉO | Chez les échasseurs namurois, les filles aussi envoient du bois

Assidues, déterminées et plutôt douées, une demi-douzaine de filles s’entraînent avec les échasseurs. En attendant les joutes.

Samuel Husquin

Détermination, agilité, force, camaraderie… Ces termes sont souvent utilisés pour décrire les échasseurs namurois et leurs célèbres joutes. Et tous ces mots sont du genre… féminin. Avec l’arrivée d’Aurore, Alice, Jeanne, Lucie, Pricia… c’est une page historique qui est en train de s’écrire pour les Mélans et les Avresses. Samedi matin, 10 heures, au local de la rue Saint-Nicolas, les filles sont là, aussi ponctuelles que déterminées pour entamer les entraînements.