À Namur, une université d’été voulue citoyenne et apolitisée

Depuis le 10/08 et jusqu’au 20/08, la 2e édition de l’Université des Terres investit Namur avec des débats, des concerts, des expos…

A.S.
À Namur, une université d’été voulue citoyenne et apolitisée
L’affiche? Une photo, dernière vision de la ZAD d’Arlon évacuée. L’université des terres continue entre Sambre et Meuse.

L'année passée, c'est dans le cadre sauvage de la ZAD (zone à défendre) d'Arlon, que l'université des Terres avait émergé. Par la rencontre et l'échange entre une diversité d'acteurs et de citoyens pas toujours d'accord mais sachant se respecter, l'initiative entendait créer «des espaces de transmission de savoirs sur le modèle des universités libres qui ont émaillé l'Histoire. »