Assesse: ils retapent de vieilles motos importées du Canada

Sophie Libion et Grégoire de Bruyn importent des vieilles motos du Canada, pour les revendre. Ils ne comptent pas en vivre, mais se payer ce qu’ils aiment: la vie au grand air, sur deux roues.

Florent Marot
Assesse: ils retapent de vieilles motos importées du Canada
Sophie Libion et Grégoire de Bruyn retapent les motos qu’ils importent avant de les vendre. ©Globe Throttle

C'est un fameux paquet souvenir que Grégoire et Sophie ont ramené de voyage en 2018: un conteneur rempli d'une dizaine de motos collectées au gré d'un an de voyage à travers le Canada. «Nous y sommes partis dans l'optique de simplement voyager, pas d'acheter des motos, raconte Sophie Libion, l'idée de les importer pour les revendre a germé sur place.» Ainsi est né Globe Throttle, de l'importation par passion de vieilles motos de l'Amérique à l'Europe.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.