Kerksken, Isières et Baasrode engrangent

Un Top 4 s’esquisse et, avec Kerksken et Thieulain, Baasrode et Isières confirment qu’ils ont les atouts pour y tenir le rythme…

Maximilien Lavis
Kerksken, Isières et Baasrode engrangent
Nicolas Nantel savoure le bon début de championnat de Kerksken. À tel point qu’il y prolonge finalement l’aventure. ©L’Avenir – F.H.

Six victoires en six rencontres: Kerksken, invaincu, trône en tête du championnat… avec 17 unités au compteur. Si l'on voulait être pointilleux, on soulignerait qu'il manque un point aux Alostois pour un démarrage parfait. Mais Nicolas Nantel nuance. «On joue d'abord nos matches pour les gagner. Ensuite, quand c'est possible, on essaye d'empocher au maximum les 3 points.» Ce que Kerksken a encore réussi ce dimanche face à Galmaarden (13-4). «Bien sûr, puisqu'on est en tête, on va tout faire pour le rester. Cette avance que nous avons au classement est un plus qui peut nous aider mais on sait aussi qu'un mauvais match peut vite arriver», concède celui qui ne rejoindra finalement pas Maubeuge en 2022, puisqu'il a annoncé prolonger d'un an avec les Flandriens. «Maubeuge n'est pas au mieux en ce début de saison et je ne veux pas prendre le risque d'aller jouer en N2. Le comité de Kerksken m'a donné l'opportunité de rester.»