Saint-Servais: les soins pédopsychiatriques du Beau Vallon sont surchargés

La fin de l’année scolaire n’est pas celle des soins pédopsychiatriques. La liste d’attente s’allonge.

Vincent Desguin
Saint-Servais: les soins pédopsychiatriques du Beau Vallon sont surchargés
En 2016, l’hôpital de jour pédopsychiatrique Psysalide a ouvert ses portes sur le site historique du Beau Vallon. ©ÉdA – 501135268360

Depuis cinq ans, l’hôpital du Beau-Vallon dispense des soins pédopsychiatriques. La prise en charge est plurielle, de l’hôpital de jour Psysalide, où les jeunes de 6 à 18 ans sont accueillis, à l’hospitalisation complète (dès 15 ans), en passant par les consultations.