Mauvais plan (t) de cannabiculture: devant le tribunal, les prévenus se disputent le rôle de «chef»

Poursuivis pour culture et vente de cannabis, quatre prévenus risquent de 40 mois à 7 ans de prison et une confiscation de 145 000€ chacun.

Catherine Dethine
Mauvais plan (t) de cannabiculture: devant le tribunal, les prévenus se disputent le rôle de «chef»
©BELGA

Une perquisition menée en mai 2020 met à jour 559 plants dans une habitation de Floreffe et 892 dans une maison de La Plante, à Namur. Deux bâtiments localisés à Faulx-Les Tombes sont aussi visés. Quatre personnes doivent répondre de culture et de vente sur une période d’un an. Seules deux d’entre elles sont en aveux. Le Parquet requiert des peines s’échelonnant de 40 mois à 7 ans et des confiscations pour près de 145 000€ par personne. Partie civile, Ores réclame 1€ à titre provisionnel.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.