Les Wépionnais ont entamé leur transition

Des villageois mus par un élan écologique proposent la première «Journée des possibles», ce dimanche 13 juin.

Les Wépionnais ont entamé leur transition
Une poignée d’habitants de Wépion mettent leur énergie en commun pour penser le monde de demain.
Bertrand Lani

À quoi ressemblera le monde de demain? Une question existentielle légitime que l'être humain se pose depuis la nuit des temps. Plus rares sont ceux qui tentent d'y apporter une réponse et d'influer sur le cours des choses. C'est le défi que s'est lancé une poignée de citoyens réunis dans un collectif baptisé «Wépion en transition». Ensemble, ils réfléchissent à un mode de vie plus en phase avec leur environnement, moins tourné vers le consumérisme mais surtout vecteur de liens entre les habitants d'un même village. «Cela a démarré dans la foulée des cafés citoyens (NDLR tables de réflexions organisées par la Ville de Namur autour des questions environnementales) auxquels une habitante du village avait participé. Elle a proposé de créer une dynamique dans le village autour de projets concrets», témoigne Anne-Claire Orban, membre fondatrice du collectif. Rapidement, l'idée fait son chemin et une quinzaine de candidats répondent à l'appel. «Cela s'est ensuite écrémé. Il y a des adhérents et il y a un comité de pilotage composé de huit personnes qui encadrent différents groupes de travail.» Autour de la table, ces Wépionnais engagés discutent consommation responsable, alimentation durable, jeunesse, citoyenneté, mobilité douce, énergie, etc. Et le petit groupe de joindre les actes à la parole. Le fruit de leur travail fera l'objet d'une journée festive intitulée «La Journée des possibles» ce dimanche 13 juin, dans la cour de l'école communale (de 14 h à 17 h), «On souhaite mettre en avant ces thématiques avec notamment la diffusion de vidéos mais aussi mettre le focus sur les savoir-faire locaux», indique Anne-Claire Orban. Outre ces aspects informatifs, les organisateurs mettront sur pied une bourse aux graines, des ateliers zéro déchet ainsi qu'une donnerie. Un avis est lancé à ceux qui souhaitent se débarrasser de livres, de petits électro, de vêtements ou d'objets de petite taille. Les plus jeunes, quant à eux, bénéficieront d'un encadrement sur mesure orchestré par l'ASBL Le Jardin animé. «Elle proposera aussi une dégustation de képhir. Il y aura des jeux en bois et un bar.» Là encore, les Wépionnais peuvent compter sur un riverain de choix en la personne de Frédéric Knaepen, gérant du Barnabeer, l'une des enseignes du centre-ville particulièrement prisée des zythologues. L'animation musicale sera quant à elle confiée à So Sweet (à 16h), un groupe folk originaire de… Wépion.