Début du championnat en N1 et N2 le 12 juin

La FNJP s’est adaptée au dernier Codeco et a planifié le début du championnat en N1 et N2, le 12 juin prochain.

Dominique LAMBRECHTS
Daniel ORTELLI
Début du championnat en N1 et N2 le 12 juin
Devan Cassart et Acoz devront encore patienter avant de commencer le championnat en National 1. ©ÉdA

Si la FNJP (Fédération Nationale des Jeux de Paume) espérait débuter les compétitions fin mai, avec notamment la coupe de Belgique, les cercles de nationale 1 et 2 devront, comme l’a annoncé le dernier Codeco, attendre le 9 juin. Réunis mercredi en visioconférence, les membres de la coupole ont donc programmé le début du championnat pour le samedi 12 juin, pour se terminer le dernier week-end de septembre.

«Les cercles devront toutefois respecter les protocoles qui seront communiqués par la ministre.»

Avec un début au-delà du 1er juin, la FNJP a donc dû revoir l'organisation de la coupe de Belgique. Elle ne concernera que les douze équipes de l'élite qui se retrouveront du 12 au 17 juillet sur un ballodrome à désigner. «On procédera à un tirage au sort pour les éliminatoires, confirme Fabrice Cassart. La finale se jouera le samedi entre les quatre qualifiés.»

Les journées nationales supprimées

Après avoir déjà annulé la coupe en jeunes, la coupole a également supprimé les journées nationales. «On privilégiera des rencontres entre régions, soit par exemple Dinamo et le Hainaut, afin de limiter le nombre de personnes. En raison de la situation sanitaire, les déplacements doivent être réduits au maximum.»

Avec une fin de championnat fin septembre, les play-off et play down sont également annulés. «Au terme de la compétition, il y aura donc un descendant en N1 et deux en N2. Le champion de N2 montera en N1.»

Concernant les équipes de ligue et inférieures, les luttes de championnat de Belgique sont annulées.

À la grande satisfaction des organisateurs, les finales des tournois restent programmées le samedi. «Comme toutes les équipes de N1 ne participent pas aux tournois, cela nous permettra de recaser des luttes qui n'auraient pu se dérouler pour des raisons de quarantaine par exemple.»