Trois centres sportifs vont muer en antennes de vaccination

Après celui de Sart-St-Laurent, trois autres centres sportifs vont être utilisés pour la vaccination, comme antennes locales. Sans trop d’impact pour les clubs, si les délais sont respectés.

Michel Boreux
Trois centres sportifs vont muer en antennes de vaccination
Le complexe de Philippeville fera partie du réseau namurois de centres de vaccination, à partir du 12 avril. ©ÉdA – 50142654746

Après les centres «majeurs» et ceux «de proximité», le dispositif mis en place pour assurer la vaccination de la population va s’enrichir «d’antennes locales». Sur les cinq sites retenus dans la province de Namur pour en accueillir, trois sont des infrastructures sportives: le complexe sportif de Philippeville, le hall omnisports de Laneffe (Walcourt) et le centre sportif de l’Orneau, à Gembloux.