Stand-by pour les poubelles à puce

À Namur, les langes changent juste de sac. Sans réel impact sur le portefeuille des habitants. Une réflexion globale est néanmoins en cours.

Stand-by pour les poubelles à puce
Des poubelles à puce à Namur? Pas encore sûr. ©EdA Hermann
A.M.

Le changement de poubelle pour les langes décidé par le BEP n'aura pas vraiment d'impact pour les Namurois. «Contrairement aux autres Communes qui fonctionnent pour la plupart avec des poubelles à puces et paient donc au poids, nous sommes encore aux sacs, explique l'échevine namuroise Charlotte Deborsu. Une fois qu'un bébé nait, on ne donne plus un rouleau de sacs organiques aux parents, mais un rouleau de sacs " normaux ". Cela ne va pas changer grand-chose pour les citoyens, même si, pour la Ville, c'est un coût supplémentaire car ces sacs valent plus cher.» Un sac organique vaut en effet 30 cents pièce contre 1€ pièce pour les sacs ordinaires. Elle embraye: «Nous n'avons d'ailleurs reçu aucune plainte de citoyens vu que cela n'a pas d'incidence sur leur portefeuille