Elle faisait le ménage dans les comptes

L’aide ménagère a dérobé des milliers d’euros et des bijoux à ses clientes. Elle écope de 10 mois avec sursis pendant 3 ans et 100€ d’amende.

C. Det.

Dans une grande détresse financière, la prévenue (une aide ménagère de Dinant) n’a rien trouvé de mieux que de délester ses clientes de quelques milliers d’euros et de bijoux de valeur. Elle est même parvenue à faire signer une procuration à l’une de ses victimes afin qu’elle puisse retirer un montant de 6 000€. Poursuivie pour vols et fraude informatique, elle écope d’une peine de 10 mois avec sursis pendant 3 ans. Le parquet réclamait un an ferme.