Aspëkt: l’impression en résistance

Le collectif namurois jette l’encre sur les panneaux d’affichage associatif et d’expression citoyenne locale. Un carton d’invitation tout public.

Catherine Dethine

Salzinnes. Place Rijckmans, face à la piscine communale. Sur le panneau d’affichage, en lieu et place des affiches de soirées et des annonces de brocantes, des photos d’auteurs sans texte ni thématique. Un appel d’art que l’on doit à Aspëkt, un collectif d’artistes namurois né voici dix ans. Livrée au temps et au bon vouloir du passant, cette expo éphémère et en mutation permanente a décidé d’offrir à Namur une réponse artistique positive à un espace public jugé comme de plus en plus privatisé. Entrée libre.