D3: Gembloux et Belgrade prêts à en découdre

Malgré les incertitudes qui pèsent sur la reprise de la future saison, Gembloux et Belgrade ont finalisé leur effectif en D3.

Olivier Colinet
D3: Gembloux et Belgrade prêts à en découdre
Lucas Bearzotti vient renforcer une équipe de Belgrade qui n’a perdu qu’un seul élément. ©ÉdA – Christophe Béka

Alors que Belgrade fait partie des valeurs sûres de la D3, les Couteliers fêteront leur retour à l'échelon national et comptent bien ne pas y faire de la figuration. «C'est une année particulière pour tout le monde car nous ne savons toujours pas quand nous pourrons reprendre les entraînements ni quand débutera le championnat, constate le coach gembloutois Tom Poppe. Mais nous devons nous préparer et c'est ce que nous avons fait en recrutant trois nouveaux joueurs: Anthony Tshiteya, Antoine Bolly et Yannick Moray pour compenser les départs de Charly Bernard et Alexis Degimbe. Je suis certain que nous avons les moyens d'assurer notre maintien et d'éviter de faire l'ascenseur comme Gembloux l'a vécu lors de son dernier passage en D3».

Confiance aux jeunes à Belgrade

Pour la seconde année consécutive, Belgrade fera confiance aux jeunes en les intégrant dans le noyau de D3. «C'est la politique que nous nous étions fixée à mon arrivée, explique le coach belgradois Didier Thémans. Nous ne perdons finalement qu'un joueur, Nicolas Tsasa et n'en avons recruté qu'un, Lucas Bearzotti. Les jeunes arrivés l'an passé, à savoir Dendas, Lhoest et Cerquarelli ont pris un an d'expérience et certains autres du club, comme Constant Davreux et David Malu vont eux aussi avoir leur chance. Rajeunir ne veut pas dire avoir moins d'ambitions. Reste l'incertitude quant à la reprise des entraînements mais nous serons prêts à bosser dès que le feu vert sera donné.»

Il n’y a plus qu’à attendre…