Voici le temps des enchères digitales

La crise a boosté la digitalisation de la salle de vente: pour la 1re fois, 3 300 lots ne seront pas criés mais adjugés sur un site web.

Pierre Wiame
Voici le temps des enchères digitales
Une salle dégarnie, au public distendu. Désor-mais, l’essentiel de la vente se joue sur le net. ©ÉdA – 50706641832

La salle de vente Rops a inauguré dimanche sa première vente aux enchères de l’ère Covid. D’ici mercredi soir, quelque 5 500 lots auront été adjugés aux plus offrants. Il s’agit des lots de la vente annulée d’avril. Mais, une pandémie plus loin, dans cet univers bigarré d’une diversité phénoménale de pièces décoratives, d’œuvres d’art et d’antiquités de maître, plus rien n’est comme avant. Le changement se lit dans deux images fortes: samedi, l’immense salle d’exposition n’absorbant plus que cent personnes à la fois, déambulant masquées. Et, dimanche matin, face au crieur et à l’huissier juchés sur leur podium de château, un public dégarni du fait de la distanciation sociale, désormais chaudement invité à rester chez lui.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...