Des adaptations possibles

Plus loin, le dessinateur est convaincu que si on aime un concept, on se l’approprie. Raison pour laquelle, il propose d’adapter son dessin et son texte, ainsi que le format.

A.S.

«À la demande de quelqu'un, j'ai même fait une adaptation pour la distance de deux mètres, voulue en France. On pourrait imaginer une version avec 'oufti', aussi. Tout est possible pourvu que ça soit efficace. »