Namur: des vestiges d’une valeur inestimable vont partir en fumée

Sans crier gare, les fouilles suspendues à la future Maison des parlementaires ne reprendront pas. Pour les archéologues, on sacrifie le patrimoine.

Julie Douxfils
Namur: des vestiges d’une valeur inestimable vont partir en fumée
Les fouilles avaient débuté le 10 décembre dernier et étaient prévues jusqu’au 10 avril. ©ÉdA – Florent Marot

«On détruit à la pelle mécanique des vestiges d'une valeur scientifique inestimable pour un enjeu profondément dérisoire». C'est le sentiment des professionnels de l'Agence wallonne du Patrimoine, l'AWaP, à l'annonce du Parlement wallon de poursuivre les travaux pour son extension (la future Maison des parlementaires), sur le terrain sis entre la rue Notre-Dame et l'avenue Baron Louis Huart. Et ce, alors que d'importantes fouilles auraient encore pu y être menées et que le potentiel archéologique est élevé vu ce qui a déjà été mis au jour.