Nicolas Maigret relèvera le défi loyersois

S’il a dû composer avec deux groupes différents, à Charleroi, le futur coach loyersois, Nicolas Maigret peut se targuer d’un beau bilan… inachevé.

F.Po
Nicolas Maigret relèvera le défi loyersois
Nicolas Maigret quitte la R2 de Charleroi pour la R1 de Loyers: un nouveau défi. ©ÉdA – Frédéric de Laminne

En deux saisons à la tête de la R2 des Ladies de Charleroi, Nicolas Maigret peut se targuer d'avoir réalisé de l'excellent boulot, lui qui prendra congé de cette équipe pour reprendre en main la R1 loyersoise, en remplacement de Stéphane Dehasse, qui prend du recul avec le basket. «L'an dernier, l'objectif était d'aller le plus loin possible, avec un groupe déjà construit (Piantadosi, Zadra, Dumont, Quiaco, Mputu, Picke), tout en intégrant aussi un maximum de jeunes. Il y a eu cette finale où nous avons manqué de maturité face à Loyers. Il y avait de quoi nourrir quelques regrets, même si on a fait un beau parcours», reconnait-il. Pourtant, avec un groupe qui a diamétralement changé et une équipe majoritairement composée de joueuses nées en 2003 (Brohet, Dupire, Cambioli, Deneufbourg, Fontaine, Samsam, ainsi que Stefek née en 2001), il était en passe de faire aussi bien, voire mieux, avec cette finale de coupe AWBB et une possible participation aux play-off: les Ladies étaient quatrièmes au nombre de défaites avant l'arrêt définitif. «Ce fut deux saisons tout à fait différentes, une première avec un groupe de filles plus expérimentées dans lequel j'ai débarqué en août car elles n'avaient pas de coach. Cette fois, c'était tout à fait différent. Il y avait un objectif de formation car ce groupe était très jeune, avec des filles présentant beaucoup de qualité, dans tous les secteurs du jeu, mais il y a encore du boulot. Avec tout ça, on peut être satisfait des résultats. C'est dommage que ça se termine comme ça car, avec la saison qui avançait, nous faisions des play-off un réel objectif, avec une montée qui était tout à fait réalisable. J'espère pour les filles, qu'on disputera cette finale face à Liège, un jour.»