Namur: des guerrières sans victoire

Après onze rencontres, Namur n’a toujours pas réussi à débloquer son compteur. De son côté, Éghezée n’en compte qu’une seule, face, justement, à Namur, lors du premier tour.

A.G.
Namur: des guerrières sans victoire
Jean-Pol Coibion ne désespère pas décrocher un premier succès avec un groupe déterminé. ©ÉdA – 204025602936

Cette rencontre de bas de classement s’annonçait donc assez serrée. Et le (petit) score 24-29 en témoigne. Au final, c’est encore une fois Éghezée qui l’a emporté, mais Namur, dont la progression est constante depuis le début de la saison, n’a pas démérité. «On s’est réveillé un peu trop tard pour nous imposer. On s’améliore doucement mais nous ne sommes pas encore assez percutants en attaque et les moindres erreurs défensives nous coûtent vite très chers. Je reste toutefois très content du travail effectif, de la motivation et surtout de la présence aux entraînements de mes joueuses», commente Jean-Pol Coibion, le coach namurois.