Un protocole d’accord chez Lhoist

Syndicats et direction sont tombéssur un accord concernant les conditions de départ des travailleurs de Lhoist. Ces derniers donneront leur avis lundi.

Jérôme Noël
Un protocole d’accord chez Lhoist
Le personnel de Rochefort et de Marche-les-Dames donnera son avis lundi concernant ce protocole d’accord. ©EdA - Florent Marot

En septembre dernier, la direction de Lhoist décidait de redynamiser l’entreprise de production de chaux. Un besoin qui avait pour conséquence le lancement d’un plan Renault: 117 emplois étaient, à l’époque, menacés. Après plusieurs négociations, les syndicats ont pu réduire ce chiffre à 101. Onze emplois sont aujourd’hui concernés à Jemelle (Rochefort) et 34 à Marche-les-Dames (Namur).