Natoye et Mariembourg ont encore leur mot à dire

«Je m’attendais à pareil scénario, confie Alexandre Aerts, le coach malonnois après la victoire de son équipe en demi-finale aller de la Coupe de la province (85-78).

G.B.
P.Gs
Natoye et Mariembourg ont encore leur mot à dire
Pour Beuken et Natoye, l’avantage du retour à domicile. ©ÉdA – Frédéric de Laminne

Natoye était venu le couteau entre les dents. Je suis donc content car mes gars ont montré beaucoup d’envie et un collectif qui m’a obligé à faire des choix à certains moments. Après avoir bien contrôlé Bocquet, Davin et Fontaine en première période, la maîtrise a été un peu plus compliquée en seconde période. Heureusement, les derniers paniers de Dricot et Deheneffe ont été très importants. Dès qu’on prenait l’avance, la réaction de Natoye était immédiate.» Dès lors, les Verts se sont forgé un mini-viatique de sept points avant le retour. «C’est bien car la confiance est de mise. Mais je ne veux en aucun cas parler de qualification car nous devrons aborder le retour comme si c’était 0-0. En effet, dans sa salle Natoye va vouloir imposer ses vues.»