Namur frustré, c’est bon signe

Avec deux succès aisés, Namur prépare désormais la Coupe d’Europe. Au menu: Villeneuve-d’Ascq, Braine et SKW.

Philippe GILLES
Namur frustré, c’est bon signe
Elena Bestagno et les Namuroises ne pensent plus qu’à ça: la Coupe d’Europe. ©ÉdA – Christophe Béka

Plus encore qu’à Laarne, Namur-capitale a marqué son territoire face à Liège (90-68). Et mercredi (18 h 30), elles se rendent à Villeneuve-d’Ascq pour un match amical qui doit leur apporter davantage d’intensité encore, dans une partie éclairante sur ce qui les attend en octobre.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...