Classique et décalé par le trou de l’aiguille

Au 17 de la rue des Brasseurs, Ophélie Weynants rhabille les femmes dans des tissus qui ont déjà vécu.

P.W.
Classique et décalé par le trou de l’aiguille
Tous les vêtements d’Ophélie Weynants sont des pièces uniques. Son style: le classique décalé. ©ÉdA – 401192954299

L’univers d’Ophélie Weynants, styliste de 34 ans, gravite dans l’intimité cloîtrée d’une garde-robe. Où il n’y a pas du Yves Saint-Laurent ou du Lagerfeld – encore que ces dieux de la mode comprenaient bien les femmes – mais des robes, tailleurs et pantalons retransformés selon son imagination, cousus dans des tissus anciens ayant des histoires plein les fibres, racontant des soirées et dîners non parasités par des sonneries de GSM.