Namur: il faudra du temps

Ottignies - Namur : Ce soir, 19 h 30

P. Gs

Le rideau est tombé sur l'Eurocoupe, jeudi soir au hall Octave Henry. Jamais, au match aller comme au retour, la formation namuroise n'a été en mesure de causer du souci au coach de Guernica qui a, somme toute, passé deux soirées très calmes. Tout le contraire de Philip Mestdagh qui, en première mi-temps du moins, a vécu le même calvaire qu'en Espagne (53-74). «Je suis certain que mon équipe a du potentiel mais elle ne le montre pas encore. Contre Guernica, nous n'avions pas d'organisation défensive et, offensivement, nous avons commis beaucoup d'erreurs, beaucoup. Face à un team-defense, nous sommes en problèmes. Au match aller, la seule chose sur laquelle nous avions fait jeu égal, ce sont les rebonds. ce n'est même pas le cas sur ce deuxième match (28 à 39).»