Un peu d’amour-propre

Les Namuroises sont à nouveau vaincues dans ce match retour du tour préliminaire. Mais, cette fois, elles ont leur honneur. Namur - Guernica : 53 - 74

Philippe GILLES
Un peu d’amour-propre
Elena Bestagno et les Namuroises ont tout essayé mais l’adversaire était plus fort. ©ÉdA – Florent Marot

Il est de coutume de dire que les mêmes causes produisent les mêmes effets, si ce n’est au même moment. Au pays basque, les Namuroises ont balbutié leurs actions dès les premiers instants. Au hall Octave Henry, elles proposent quelques bonnes premières minutes (5-4 à la 3e). Mais dès lors que les visiteuses disposent leur défense en zone, les visitées connaissent de gros soucis pour arriver à l’anneau. Puisque les contre-attaques adverses filent à toute allure, le travail de Jones à la distribution et de Buttler sous l’anneau est vite annihilé, après 10-13 à la 5e, par Roundtree et ses copines qui creusent un premier écart. Si Namur, contrairement au match aller, ne peut soutenir la comparaison au rebond, notamment défensif par rapport à leurs hôtes, le score est de 12-21 à la 10e.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.