«Lignes de vie»: des migrants se racontent

Sur le chemin de l’exil, ils se sont posés un temps à Belgrade. À l’initiative du Collectif Citoyens Solidaires, un livre retrace leur trajectoire de vie.

Bruno MALTER
«Lignes de vie»: des migrants se racontent
©ÉdA – 40660682650

Quand, au plus fort de la guerre en Syrie, des premiers convois de migrants sont arrivés dans l’ancienne caserne de Belgrade, reconvertie par la Croix-Rouge en centre d’accueil, des Namurois étaient là pour les recevoir, distribuer des vêtements, des jouets pour les enfants, adresser des messages de bienvenue et accompagner les migrants dans leurs premières démarches d’intégration.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...