Mise au point de Hastière

Depuis deux semaines, plus précisément après son match nul à Ciergnon (0-0), le cercle mosan est la cible de rumeurs déplaisantes sur une tentative de corruption en vue de changer le score sur la feuille de match.

B.J.

En cas de succès contre Ciergnon, les hommes de Florian Istace auraient été seuls troisièmes et dispensés des barrages qui ont suivi pour une participation au tour final. «On accuse notre président Mr Lambert et notre CQ, Mr Laloux, d’être rentrés dans les vestiaires adverses pour proposer 200 euros par joueur dans ce but. C’est du pur mensonge, s’indigne Vincent Mouchet, secrétaire hastiérois. Ce sont des ragots colportés avec une intention de nuire. Je veux crever l’abcès immédiatement», poursuit-il, en colère. Si intention de nuire il y a, elle a été atteinte. «Une plainte est arrivée au CP qui, incompétent en la matière, l’a fait suivre au Parquet Fédéral, relate le CQ Bruno Laloux, tout aussi outré que l’on tente de salir son club de manière infondée. Tout s’est passé normalement durant cette rencontre. J’ai rempli la feuille de match avec le délégué de Ciergnon et personne du club n’est rentré dans leur vestiaire. Je réfléchis à déposer une plainte en diffamation au civil car ces propos accusateurs ont aussi été relayés sur les réseaux sociaux. Agir de la sorte ne fait pas partie de notre éthique.»