Une pluie d’abandons

Au total, sur les 88 équipages au départ, 54 duos ont été contraints à l’abandon. Des chiffres impressionnants, mais qui peuvent s’expliquer plus ou moins facilement.

Les deux spéciales de la Citadelle, vendredi soir, bien que piégeuses, n’ont été fatales qu’à deux équipes. Par contre, samedi, 38 voitures ont rencontré des soucis, ou sont carrément sorties pour cinq d’entre elles. Les mécaniques ont souffert samedi. Ça a roulé très vite, avec des freinages et des relances importants. Onze voitures sont reparties en «Super Rallye» ou «Rallye 2» malgré leur abandon. Dimanche, vu les conditions climatiques, ça allait un peu moins vite et les soucis ont été moins nombreux.