Les Namurois tiennent à leur folklore

La 22e journée du folklore et des traditions a battu son plein, samedi, dans les rues de Namur. Public et beau temps étaient de la partie.

Jean-françois Lahaut

«Aujourd'hui, ça va chauffer dans les culottes!» lance, d'un air quelque peu espiègle, Emmanuel Fievet, le président du Bataillon des Canaris. C'est que l'homme, qu'on ne présente plus, est un habitué des défilés folkloriques et sait, mieux que personne, de quels draps sont faits les uniformes fièrement portés par les uns, par les autres et, plus particulièrement, par ses Canaris. Si ces costumes sont, sans aucun doute, appréciés en période de fraîcheur, gageons que, au vu du temps estival de ce samedi, beaucoup de participants à la 22e journée du folklore et des traditions les auraient volontiers troqués pour un short et un t-shirt.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...