«Un acte gratuit… ou pas»

Inaugurée le 28 mars dernier à la rue des Fossés fleuris (place Maurice Servais), la statue du molon avait été «secouée» par des passants mal intentionnés trois jours plus tard.

A.M.
«Un acte gratuit… ou pas»
La statue du Molon sera bientôt réinstallée, après une réparation de 3 500€. ©Maxime Prévot

Un socle en béton plus costaud avait alors été créé. Replacée au début de l’été, elle a de nouveau été retirée en août suite à du vandalisme… à la disqueuse cette fois. «J’ai été blessée lorsque j’ai vu les marques sur le visage, concède l’artiste. Je pourrais comprendre que des gens souhaitent l’emporter car le bronze a une certaine valeur. Mais là, c’est un acte gratuit… ou pas justement. Il y a peut-être un message derrière, des gens qui sont dérangés par ces personnages philanthropes.» Car outre des coups sur le visage, la «tchirlique», la tirelire avec laquelle les molons ont l’habitude de demander la charité au bénéfice des pauvres, a été arrachée.