Émines n’a pas (plus) le droit à l’erreur

ÀÉmines, les temps sont durs. «Cela devient délicat, confie le coach Pascal Collard. En cause, un effectif qui se réduit, les joueurs qui ne font pas toujours les efforts pour changer la situation, sans oublier le petit coup de pouce qui nous boude.»

G.B.
Émines n’a pas (plus) le droit à l’erreur
Pascal Sonnet doit gérer une situation délicate, obligé de l’emporter face à Temploux. ©ÉdA – 301404064388

Derniers juste derrière les Malonnois, les Bruyérois sont dans l'obligation de réagir sans tarder, à commencer demain face à des Temploutois guère mieux lotis. «C'est le match à gagner, poursuit l'entraîneur. En cas de défaite, notre situation deviendrait encore plus difficile, surtout si nos concurrents prennent des points. Maintenant, si la manière déployée par mes joueurs est semblable à celle de la semaine dernière à Bossière, alors on peut espérer l'emporter. Nous avons déjà raté deux rendez-vous importants (Arquet et Petit-Waret), mettons tout en œuvre pour ne pas louper celui de ce dimanche.»