Le 34e rallye de Wallonie en direct: Victoire d'Abbrings

La 4e manche du championnat de Belgique des rallyes se déroule ce week-end (28, 29 et 30 avril) dans la région de Namur. En tête dès la troisième spéciale, Abbring est le premier étrangers à remporter ce rallye. Il s'impose devant De Mevius et Verschueren. Alors qu'un grave accident a marqué la spéciale de Malonne samedi matin.

La Rédaction de L'Avenir

Les infos de la journée de ce dimanche en deux minutes

Un début de journée tranquille pour Abbring qui conforte son leadership en alignant les scratches sur les 4premières spéciales.

La journée s'est déroulée en eux bouclesde quatre spéciales: Vedrin, Wartet, Crupet et Naninne. Le vainqueur du rallye est Abbrings qui aura dominé toute la compétition.

Le classement général au terme de la dernière spéciale à Nannine

  1. Abbring
  2. De Mévius, auteur d'une remontée spectaculaire ce matin
  3. Verschueren
  4. Dilley
  5. Demaerschalk

Le Top 10

  1. Abbring
  2. De Mevius à+00:46.4
  3. Verschueren+00:53.7
  4. Dilley +00:54.2
  5. Demaerschalk+01:35.5
  6. Fernémont+01:57.0
  7. Bouche+02:05.0
  8. Geusens +02:34.6
  9. De Cecco+03:09.3
  10. Albert à +03.17.0

A suivre en direct

-

Le résumé de la journée de samedi

Abbring, de mieux en mieux: pourtant pas grand favori après les deux premières spéciales de la Citadelle, Kévin Abbring (Peugeot 208 T16)a complètement survolé les étapes de samedi. Il se retrouve donc grand favori au matin de la dernière journée, avec près de quatorze secondes d'avance sur Verschueren (Skoda Fabia R5). Guillaume Dilley complète ce podium provisoire, devant Ghislain De Mévius qui n'a certainement pas dit son dernier mot et Kévin Demaerschalk.

Alors qu'il était troisième, Benoît Allart a dû renoncer à la suite d'une sortie de route dans la spéciale 7, à Mohiville. Manu Bouts, le régional, a été victime d'ennuis mécaniques qui l'ont contraint à l'abandon aussi à Mohiville. Cherain, qui était pourtant bien classé malgré quelques sorties, tête-à-queues à autres erreurs, a décidé d'abandonner après la douzième spéciale. Thibaud Mazuin, le fils du garage, a eu des soucis de moteurs dans la spéciale 13, à Arbre. Même scénario pour Laurent Léonard dans la spéciale 14 de Bois-de-Villers. Au total, avant l'entame de la dernière journée, on compte donc trente-huit abandons. Le jeune Romain Degeer a terminé la spéciale de Natoye sur trois roues, mais a également du renoncer à poursuivre son rallye.

Belle remontée de Fernémont:Adrian (Ford Foesta R5)avait eu un vendredi noir, et comptait déjà quarante-deux secondes de retard sur la tête du Rallye. Après les spéciales du samedi, le pilote de Vedrin, qui roulera donc sur ses terres aujourd'hui, est remonté neuvième au classement général et pourrait encore prétendre à une sixième place.

Un enfant et une jeune femme percutés par une voiture à Malonne: À noter que la spéciale de Malonne a été marquée par un grave accident. La Honda Civic n°49 de l'équipage Bosseloir/Surson a effectué une sortie de route et a percuté accidentellement deux spectateurs dont un enfant, légèrement blessé, et une jeune femme,plus grièvement. Les deux victimes ont été prises en charge et leurs jours ne sont pas en danger.D'après les premières constatations, la zone de sécurité interdite au publicsemble avoir été respectée par les spectateurs présents sur place. C'est donc au-delà de cette zone que le véhicule a touché les deux spectateurs. Les autorités judiciaires ont ouvert une enquête et la spéciale de Malonne (S10) a donc été neutralisée.

En début de soirée, le papa d'une des deux victimes, a donnédes nouvelles de la santé de sa fille, sortie de la salle d'opération. "Elle souffre de plusieurs fractures au bassin et aux membres inférieurs mais rien de vital n'a été touché." Le père est également en contact avec l'entourage de la deuxième victime et de l'équipage impliqué: "Le garçon n'a pas de fracture mais il doit rester en observation à l'hôpital. Quant à l'équipage, il était très choqué, je voulais absolument rassurer le pilote et le copilote!"

SS11 Natoye - Rallye de Wallonie 2017

par lavenir-namur

Les infos du vendredi en deux minutes

Le classement: La spéciale show de la Citadelle était auau programme de ce vendredi soir. A l'issue des deux passages, Xavier Bouche menait les débats devant Abbring et Allart.

Le forfait: Patrick Snijers a déclaré forfait avant le début de l'épreuve.

Déjà des abandons: après les deux premières spéciales, quelques abandons sont déjà à signaler. Schmelcher, avec sa Porsche 997 GT3 n'a pas pu prendre le départ. Lorsqu'il a démarré son bolide, une épaisse fumée s'en est échappé. Il a fallu renoncer. Molle a également été contraint à l'abandon pour raison inconnue lors de la première étape. La deuxième spéciale a été fatale à quatre paires. Bedoret (Peugeot 208 R2) a rencontré des problèmes d'embrayage, Saucez (Renault Clio R5) des soucis de démarreur, Lattaque (Opel Manta B) de freins et Mylleville (Porsche 911), des soucis mécaniques.

Les faits de la soirée: lors de la première spéciale, Xavier Bouche, qui a pourtant signé le meilleur chrono (02:55.8), a été victime d'une crevaison lente, tout comme le Vedrinois, Adrian Fernémont. Il a encaissé plus de seize secondes de retard sur le leader.

Deuxième descende de la Merveilleuse, on remet les compteurs (presque) à zéro et on repart sur de bonne base. Ghislain de Mévius, à bord de sa Skoda Fabio R5, réalise la meilleure descente (02:56.4). Le vendredi noir de Fernémont s'est poursuivi. Celui qui a terminé à la cinquième place l'an dernier au scratch a été victime cette fois d'une problème de direction. Il a réalisé la spéciale sans direction assistée. Il compte, au final, près de quarante-deux secondes de retard. Cédric Cecco a fait quant à lui un tout droit,Cédric Cherain un tête à queue et David Bonjean a été la victime d'un moteur calé.