Santé et université, d’autres coopérations possibles

«Trois nouvelles direction de coopérations transfrontalières pourraient voir le jour: la santé, l’université et l’événementiel», nous a confirmé le directeur de cabinet d’Ardenne métropole, Jean-François Brignon.

N.D.

Ces idées sont nées des suites d’un colloque organisé en novembre à Charleville-Mézières. Impulsé par le président d’Ardennes Métropole et maire de Charleville-Mézières, Boris Ravignon, ce colloque a réuni une centaine de personnes venues d’un territoire plus large (Ardennes métropole, Charleroi, Namur…). La question de la coopération transfrontalière y a été creusée très concrètement avec des intervenants expérimentés (la mission opérationnelle transfrontalière et le responsable des relations européennes et internationales pour la région Grand Est) «pour mettre le pied à l’étrier». Depuis les discussions se poursuivent. Le bourgmestre de Namur recevait il y a deux semaines encore son homologue français.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.