Vincent Pagé: et le quotidien déraille

Vincent Pagé réussitson retour en scène. «Tronches de vie», le nouveau solo du Namurois, est promis à un bel avenir.

Alexandre Debatty
Vincent Pagé: et le quotidien déraille
C’est la classe: Vincent Pagé remplit désormais les salles sur son seul nom. ©Marianne Grimont

«Pfiou! Eh ben voilà, elle est faite!» Heureux et soulagé, Vincent Pagé, à l'issue de la première de son nouveau spectacle, jeudi dernier au Théâtre Jardin Passion. Soulagé parce que la pression était forte, mine de rien. L'attente des spectateurs était évidente: les premières dates ont été si vite sold out qu'il a fallu en ajouter de nouvelles à Namur, mais aussi à Ciney. Heureux car la première s'est déroulée magnifiquement, devant un public unanimement plié en quatre, écrasant même une petite larme d'hilarité sur les meilleurs moments.