Namur : flashé à 207 km/h au lieu de 120 !

Les faits remontent au 25 avril 2015. Ce jour-là, Gilles (patron d’une société de construction) est flashé sur l’autoroute du côté de La Bruyère à 207 km/h. Même en appliquant une revue à la baisse tolérée en cas d’excès de vitesse, le prévenu a largement dépassé le plafond autorisé en la matière. Lors d’un premier jugement du tribunal de police, le conducteur a bénéficié d’une suspension probatoire du prononcé de la condamnation.

C. Det.
Namur : flashé à 207 km/h au lieu de 120 !
Flashé à 207 km/h… et avec deux antécédents. La suspension du prononcé, un bon signal? ©ÉdA

Décision contre laquelle le parquet a fait appel. Motifs? Gilles a déjà deux antécédents en la matière: en 2011 et 2014. «La suspension est un mauvais signal », souligne le Ministère public. Et de solliciter 150€ d'amende, 3 mois de déchéance du permis et l'obligation de repasser tous les examens.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.