El Hachimi espère encore se qualifier pour le marathon de Rio

Dès lors que le COIB a décidé de changer son fusil d’épaule pour le marathon des J.O. de Rio et d’appliquer les critères internationaux aussi bien dans les minima que pour la période de qualification, l’athlète du SMAC, Abdelhadi El Hachimi, qui termine troisième à Bruxelles, a repris espoir de se hisser parmi les trois meilleurs belges (à 41 ans, il détient actuellement le quatrième chrono).

P.Gs
El Hachimi espère encore se qualifier pour le marathon de Rio
L’athlète du SMAC, Abdelhadi El Hachimi, a repris espoir de se hisser parmi les trois meilleurs belges ©Belga

Les performances au marathon sont maintenant enregistrées jusqu’au 11 juillet, uniquement réalisées sur un parcours homologué par l’IAAF. L’élève d’André Mahy a désormais porté son choix sur Gold Coast en Australie, le dimanche 3 juillet. C’est donc dans cette perspective qu’il s’alignait sur les 20 km de Bruxelles. Monté sur le podium avec un chrono de 1 h 03.03, il n’avait pas ces 20 km comme un objectif prioritaire même si «gagner fait toujours plaisir. Mais c’était un bon entraînement pour mon prochain marathon en juillet. Je me suis fixé sur l’athlète marocain (NDLR: Najim El Qady premier sur 40 000 participants, en 1 h 00.18), je termine troisième et j’en suis content. C’est la quatrième fois que je cours ces 20 km de Bruxelles, malheureusement je n’ai pu y reproduire mon meilleur chrono (1 h 01.). Mais je reste sur quelques bonnes performances comme 29.10 au championnat de Belgique du 10 000, 14.16 aux interclubs sur 5 000, 14.10 à Nimègue et 29.25 sur un autre 10 km. Mais j’allais aussi à Bruxelles pour avoir de la concurrence et c’est bien ainsi parce que le marathon où je veux aller en Australie semble rapide. C’est sur la côte, j’espère qu’il n’y aura pas trop de vent.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.