Le « Crab’Boogie », premier bénéficiaire des échanges

Belle visibilité et grosse partie plaisir pour les membres du label namurois de hip-hop Crab’boogie au Cabaret Vert. Ils ont été les premiers à bénéficier des nouveaux partenariats entre Namur et Charleville-Mézières.

N.D.
Le « Crab’Boogie », premier bénéficiaire des échanges
Charleville-Namur, visite dans les ardennes françaises ©EdA

Si Samuel Vande Heede avouait une certaine appréhension à l’idée de tenir une scène d’un Festival qui attire quotidiennement plus de 20 000 personnes, le stress est vite descendu quand le label a pu prendre connaissance de l’ambiance des organisateurs et des lieux. «Les gens sont vraiment agréables, accueillants. Ce qu’on aime, on le retrouve ici. One ne sent pas la grosse machine derrière».

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.