Une bonne tonne de frites

Les frites, le chocolat et la bière: la Belgique doit aussi jouer sur ses classiques. Et ça ne lui va pas mal.

S.H.
Une bonne tonne de frites
expo milan ©ÉdA – 3057494457

On ne réinvente pas la roue tous les jours. Et quand on parle de la Belgique, c'est une fumante odeur de graisse à frites qui monte aux narines. «On en vend plus d'une tonne par jour», explique Chiara, pour le pavillon belge. Mais, shocking, les sauces sont… italiennes, même la samouraï! Même à quatre euros la portion, ça défile devant la baraque à frites du pavillon noir jaune rouge. «J'adore l'odeur», comment Kien, une Chinoise qui aime cette spécialité belge. Elle sera servie par quelques frituristes très sympas et plutôt compétents mais qui n'ont assurément pas la nationalité du Grand Jojo. Ça doit être ça, l'effet universel de l'Expo de Milan.