Festival du film nature, pro et amateur

Non content d’abriterun rendez-vous attendu par les professionnels, le Festival Nature Namur fait aussi la part belle aux amateurs. Portraits.

Alexis Seny
Festival du film nature, pro et amateur
Festival du film nature ©EdA

Au Festival Nature, pas question de léser les vidéastes amateurs. Laurence Delwiche, de Malonne, est l'une d'entre eux: «Ça commence en achetant une caméra pour filmer la petite famille. Puis on choppe le virus.» Réalisatrice du film Hortense (cinq minutes pour apprendre à aimer les araignées), Laurence côtoie aussi une programmation plus professionnelle. Bernard Crutzen est le seul Belge de la compétition professionnelle, parmi des Australiens, des Allemands, des Autrichiens et même des Sud-Africains (le verdict sera rendu samedi à 20hlors de la soirée de gala).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.