Un œil flamand au pays du vin namurois

Un œil flamand… et gourmand : celui de John Collijs, un passionné du vin belge qui se démène pour le faire connaître.

Samuel husquin

Une bouille de bon vivant, le verbe qui coule facilement… John Collijs sautille de stand en stand, au salon des vignerons namurois. «Il n'y a que le château Latuc que je ne connaissais pas», commente ce Flamand de Coxyde. L'homme est un passionné de vin… belge auquel il a dédicacé un site, lancé il y a deux ans. «J'y ai répertorié une trentaine de domaines, ici en Belgique, mais aussi une soixantaine de vignerons belges expatriés.» Principalement en France.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...