Fleurus décimé, Natoye remotivé.

Les Natoyennes qui restent sur une victoire contre Prayon et une erreur de parcours contre Namur reçoivent Fleurus qui n’est pas au mieux. Si du côté condrusien, on veut effacer la défaite face à Namur, par contre on espère, dans le clan fleurusien, limiter les dégâts après les deux courtes défaites d’un petit point, à Namur et contre le centre de formation. La tâche s’annonce cependant ardue pour les protégées de Bruno Rowet, notamment à cause des absences d’Élise Sturam, victime d’un virus, Camille Gamache qui souffre de tendinite, d’Amélie Coibion qui a des problèmes de dos et enfin d’Audrey Hasendonck en vacances. Natoye sera au complet mais les deux formations se méfient de leur adversaire qui reste, malgré les accidents de parcours, un gros morceau de ce championnat. F.M.

F.M.

Natoye - Fleurus (s. 19 h)