Les troubles de l’attention et l’hyperactivité seraient génétiques

Une étude de chercheurs anglais vient de démontrer que les troubles de l’attention seraient d’origine génétique. Une spécialiste belge l’assure : ce sont les conséquences de la maladie qu’il faut prendre en charge.

Martial DUMONT
Les troubles de l’attention et l’hyperactivité seraient génétiques
difficile.jpg

5% de la population sont touchés par le syndrome du TDAH (Troubles de l’attention avec hyperactivité). Les parents qui se trouvent face à des enfants atteint de ce syndrome sont souvent démunis: troubles du comportement, agressivité, mauvais résultats scolaires pourrissent le quotidien de la famille. Souvent, c’est la culpabilité qui prend le dessus, les parents pensant que l’éducation ou le milieu sont essentiellement responsables du TDAH de leur progéniture.