Wépion s'est jeté à l'eau

La coupe de la Ville de Namur de ski nautique s'est déroulée ce week-end : une des trop rares compétitions encore organisées sur la Meuse.

Thierry Sinte

Namur est-elle vraiment, comme ses habitants veulent avoir la fierté de le croire, « fille de Meuse » ? Ce n'est pas démontré du tout. Il y a bien les traits d'humour des éternels pêcheurs namurois aux prises miraculeuses. Mais ils sont, à dire vrai, eux aussi de plus en plus rares. Les descendants de Félicien Rops sont de moins en moins naiveurs et les plans d'eau mosans ne savent plus grand-chose des régates internationales à l'aviron, des traversées de Namur à la nage, des régates de voile et évidemment pas des matches de water-polo dans l'écluse de La Plante.

La récente réouverture de la plage d'Amée n'a tout de même pas fait oublier les disparitions de celles de Jambes ou de l'île de Dave. Les régates à l'aviron du Royal Club Nautique Sambre et Meuse à Wépion organisées à l'automne dernier n'ont pas effacé les courses internationales attirant la grande foule sur les berges entre le Port du Bon Dieu et le pont de Jambes jusqu'au milieu du siècle dernier.

Championnat d'Europe de wakeboard

Le Royal Yacht Club Sambre et Meuse installé à Wépion s'efforce de maintenir ses activités et compétition annuelle à moteur et s'est jeté sur l'eau ce week-end pour la 4e des six manches du championnat d'Europe de wakeboard et la Coupe de la Ville de Namur de slalom et de ski figures.

« Depuis la mise en place du port de plaisance à Amée, nous ne pouvons plus organiser cette compétition de vitesse de ski nautique, expliquent les responsables du club centenaire. Les autorisations sont de plus en plus difficiles à obtenir, même si nous avons retrouvé le soutien le soutien de la Ville et du service des voies navigables. »

Alors, le seul bateau homologué par la Fédération Royale Belge de Ski Nautique a tracté les concurrents pendant tout le week-end entre les bouées de La Pairelle et le chemin du Vieux Port, tant pour le slalom que pour les figures. Une compétition remportée par Olivier Fortamps du RNS Vilvorde devant Basile Graux du club Integra Gent et Jean-Christophe Fortamps du RNS. « Il y a deux clubs de ski nautique à Vilvorde et nous sommes membres du club francophone », disent-ils avec une vraie fierté. Les autres venaient d'Anvers et de Malines et deux aussi « irréductibles » du RYCSM : Benoît Lance et Christophe Denys.

La Meuse a toujours offert un superbe cadre au sport nautique mais trop sous exploité. Et comme le fait remarquer le Docteur Jean-Marie Marion président du RYCSM : « Cela fait quarante ans que je fais du ski nautique... Et je n'ai jamais eu de malade à cause de l'eau de Meuse ! »