« Jamais simple de passer du caviar aux œufs de lompes… »

Approché par Namur après le départ d’Olivier Defresne avant que le club ne jette son dévolu sur Cédric Fauré, Marco Casto a rapidement décliné la proposition. « Je ne suis pas dans l’état d’esprit d’un retour dans le milieu pour le moment, rappelle l’ex-défenseur des Merles. J’ai encore reçu des appels de numéros inconnus. Je n’ai pas décroché, c’était peut-être Rochefort (rires). Mais franchement, dans l’immédiat, c’est non. On verra, si un jour un beau projet comme j’ai pu vivre à Meux se représente, alors, pourquoi pas. » Présent dimanche dernier pour assister à Meux-Dison, Marco sera une nouvelle fois dans les travées ce soir à l’occasion du derby entre ses anciens clubs. « J’ai vu une équipe de Meux dans le dur en première mi-temps, un peu frileuse face à un adversaire très expérimenté et qui jouait bien au foot. Mais en deuxième, ils ont retrouvé le réalisme pour enchaîner une deuxième victoire. Gagner à Stockay, sans trois joueurs clés (Coquelle, Kinif et Moors), c’est la preuve que Meux a retrouvé son caractère. Ce 6 sur 6 va les remettre dans le coup avant Namur. Il fallait tirer la sonnette d’alarme mais pas s’affoler. Je dis toujours, à Meux, comme on est habitué à manger du caviar depuis deux ans, quand ce sont des œufs de lompes au menu, ça à une autre saveur. Une mauvaise passe, ça arrive même aux meilleurs. Laurent fait du super boulot et avec Namur puis Waremme à domicile, l’occasion est belle de définitivement se relancer ». Namur où la griffe Fauré n’est pas encore marquée. « Pourtant, le potentiel individuel est là, insiste Marco. Ça ne prend pas tout de suite, la transition avec Cédric doit se faire. Mais c’est un gars de caractère, il faut lui laisser le temps. Je vois malgré tout une petite victoire de Meux. » Th.M.

Th.M.
 Marco Casto aurait pu se retrouver sur le banc, comme coach de Namur, mais il sera là ce soir en supporter, pour encourager les Meutois.
Marco Casto aurait pu se retrouver sur le banc, comme coach de Namur, mais il sera là ce soir en supporter, pour encourager les Meutois. ©ÉdA – Florent Marot