Les routes passées au peigne fin

En raison du projet qui s’y concrétisera, la rue Saint-Sauveur de Meux fait partie des priorités du collège. D’ailleurs, la commune fera prochainement appel au BEP afin de diviser la parcelle de terrain (40 à côté des nouveaux 50 ares) qui se situe juste logements de la rue (NDLR: la Commune en est propriétaire).

J. No.

«Ces parcelles seront ensuite vendues à des particuliers, explique le bourgmestre, Yves Depas. Il y aura d’autres nouveaux habitants. C’est pour cette raison que nous aimerions y construire une nouvelle route qui permettrait de rejoindre la rue Saint-Sauveur depuis la rue Tripsée.» Toutes les autres routes communales seront également passées au peigne fin lors d’une étude de mobilité et de sécurité menée par une société qui reste à définir. «Le bureau d’étude devrait être mandaté en septembre prochain», ajoutait Luc Frère, l’échevin des Travaux et Voirie. Et, en fonction de l’analyse et des résultats, de nombreux aménagements seront à prévoir dans tous les villages de la commune.