L’avenir de la famille afghane en suspens

Le sort de la famille afghane de Meux est entre les mains de leur avocate. Un compte sera ouvert pour subvenir à leurs besoins.

Jérôme Noël
L’avenir de la famille afghane en suspens
La famille afghane espère qu’elle pourra rester chez elle, à Meux, en attendant une réponse concernant leur nouvelle demande d’asile. ©ÉdA – Florent Marot

Comme nous l’avions expliqué samedi, la famille afghane n’a pas été expulsée de son logement à Meux. La raison: le père, Mortaza Ghafari, n’a pas accepté de rejoindre le centre ouvert pour l’accueil des demandeurs d’asile à Jodoigne. Mais ce n’est pas pour autant que la famille n’est plus concernée par le renvoi en Afghanistan ordonné par l’Office des étrangers.