Mathieux et Morren en père Noël

Au total, les épreuves sportives et festives des écoles de Rhisnes et Warisoulx ont attiré pas moins de 520 joggeurs et semi-marathoniens.

Amandine GILSON
Mathieux et Morren en père Noël
Jérémy Morren et Arnaud Descamps à l’arrivée du jogging de Rhisnes. ©Amandine Gilson

Depuis les années, le jogging et semi-marathon du Père Noël, organisés par les écoles libre de Rhisnes et communale de Warisoulx a fait sa place dans le calendrier, non seulement sportif mais également festif. En effet, si trois parcours de cinq, dix et vingt - pardon, vingt kilomètres et six cents mètres, soit un semi-marathon - sont proposés pour les plus sportifs, deux parcours de cinq et dix kilomètres avec des ravitaillements particuliers étaient également au programme, ce qui a attiré plus de deux cent trente participants. «La seule condition de participation pour les tracés festifs? Avoir un bonnet de père Noël. Au programme, un parcours à réaliser en courant ou en marchant, sous la forme d'une course gourmande, avec des ravitaillements dignes des plus grands chefs, sourit Michel Lorent, le directeur d'une des deux écoles organisatrices. Des huîtres, du champagne, du foie gras, du saumon et autres mets spécifiques des fêtes de fin d'année.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.