Un conflit familial débouche sur une prise de stups

LA BRUYÈRE Entre le beau-père et le compagnon de sa fille, ce n’est pas le fol amour dans cette famille d’Émines. Ou en tout cas pas la folle ambiance ces derniers temps.

S.Si

Jeudi soir, ça a chauffé au point que le beau-père a appelé la police vers 20h. On en était venu aux mains. Quand les agents de la zone Orneau-Mehaigne sont arrivés sur place, le beau-fils s’était éloigné et a été retrouvé un peu plus tard près du cimetière. Et au moment de le contrôler la police a découvert dans son véhicule ce qu’on pourrait appeler un petit «assortiment» de stupéfiants. Du cannabis, environ 6 grammes, du speed, des «timbres» de LSD (c’est ainsi qu’on appelle les doses, d’apparence plates) et 3 grammes de kératine, détaille le parquet de Namur. Le gaillard, né en 1978, est consommateur, il ne le nie pas. Mais vu le petit panel qu’il avait en sa possession, ainsi que quatre GSM et 190€ en liquide, se pose la question de savoir s’il n’a pas aussi une activité parallèle commerciale autour des stups. L’enquête est en cours. Il a été privé de liberté et devait être présenté au juge d’instruction ce vendredi.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.